Racheté en 2012 par Facebook, Instagram change régulièrement son algorithme et cela impacte l’utilisation de l’application de façon considérable. Pour tous les utilisateurs, les règles sont de plus en plus strictes, et il devient difficile de sortir son épingle du jeu car les publications sont bien moins visibles qu’avant. Tout comme Facebook, il y a des astuces à connaître pour éviter que votre publication ne se noie dans le flux d’actualité ou pire encore: qu’elle disparaisse !

L’ombre du « Shadowban » pèse sur les utilisateurs…

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du shadowban ou peut-être avez-vous remarqué une nette baisse d’engagement ou de fréquentation sur vos publications Instagram récemment ? Si oui, alors vous êtes peut-être victime du shadowban…

Qu’est-ce que le « Shadowban » ?

Si on décompose le mot de l’anglais: shadow = ombre / ban = interdiction. Très concrètement, il s’agit de hashtags introuvables et interdits qui peuvent mettre en péril la visibilité de vos publications si vous les utiliser. Si à tout hasard vous employez un mauvais hashtag, votre publication ne serait visible que par vos followers mais elle n’apparaîtrait plus sur le fil d’actualité du hashtag en question.

Si l’on se réfère aux chiffres, il semblerait que vos publications ne soient vues que par environ 10% de vos followers, donc selon le nombre de followers que vous avez, la chute peut-être assez brutale.

Pourquoi le « Shadowban » a-t-il été inventé ?

On peut remercier les petits malins qui ont usé et abusé des hashtags et des techniques de « growth hacking » (technique marketing pour faire grossir une communauté en achetant des followers ou en utilisant des applications peu orthodoxes). Peut-être avez-vous déjà vu des hashtags du style #followforfollow (littéralement: suivre pour suivre), #likeforlike, #f4f, #instalike… et bien d’autres encore. Eh bien Instagram, en a eu tout bonnement ras le bol de ces comptes abusifs et peu qualitatifs et a voulu faire le ménage (à ce niveau, on est bien contents).

Oui mais seulement les règles sont de plus en plus strictes et tout le monde est impacté par le nouvel algorithme.

Que faire en cas de doute ?

Si vous avez un doute sur l’une de vos publications, que vous remarquez une nette baisse de fréquentation et d’interactions sur le post, alors peut-être avez-vous été « shadowbanned » par Instagram.

Pour vérifier, demandez à un(e) ami(e) de ne plus vous suivre puis de cliquer sur le fil d’actualité de l’un de vos hashtags (choisissez un hashtag qui n’est pas trop populaire, cela facilitera la recherche) et si vous apparaissez, tout va bien, si non, vous êtes bien victime du shadowban.

Comment y remédier ?

  • Pour commencer, cessez d’utiliser des logiciels et bots automatiques pour attirer de nouveaux abonnés.
  • Supprimez les hashtags interdits de vos publications
  • Respectez les limites d’utilisation d’Instagram (au maximum par jour: 150 likes, 60 commentaires, 60 abonnements, et 60 désabonnements par heure). Bon si vous atteignez ce niveau, vous vous êtes sans doute fait greffer une deuxième paire de mains, ou bien il faudra me donner votre secret… hahaha
  • Parait-il qu’il vaut mieux rester sur un compte perso plutôt que pro, car tout comme Facebook, les pages pros sont constamment poussées à faire de la publicité et à dépenser de l’argent… le compte perso permet d’éviter cela.
  • Enfin, si vous pensez que tout est fait dans les règles de l’art, vous pouvez toujours tenter de contacter le support d’aide d’Instagram (« signaler un problème » dans vos paramètres).

Maintenant, vous vous posez sans doute la question…

Quels sont les hashtags interdits sur Instagram ??

Il n’existe malheureusement pas de liste officielle et puis il faut savoir qu’il en existe plus de 100000… Vous devez déjà comprendre pourquoi un hashtag devient interdit. Eh bien souvent, c’est parce qu’une violation des règles d’utilisation a été faite, et cela concerne souvent un post à caractère pornographique ou qui peut choquer les utilisateurs. Si le tag a été utilisé dans ce type de publication, il est alors blacklisté par l’application. Cela concerne également les hashtags spams (comme par ex les #likeforlike évoqués précédemment) qui n’ont que pour but d’augmenter le nombre d’abonnés en un temps record sans se soucier de la qualité des posts ou du compte. Cela aussi est interdit.

Liste non exhaustive des hashtags Instagram interdits en 2018 :

  • Tous les hashtags pornographiques et termes relatifs aux formes du corps (curvy etc)
  • #instabitch
    #instabody
    #instagirl
    #instagram
    #nude (même si vous parlez de makeup)
  • Tous les hashtags avec #sexy dedans
  • Tous les hashtags avec #fuck dedans
  • Mais aussi des hashtags tout à fait innocents:
    #photography
    #loseweight
    #iloveitwhenhemakesthisexpression
    #ilovemyinstagram
    #iphone
    #iphone4s
    #iphoneography
    #beyonce
    #eggplant (si même les aubergines sont blacklistées… où va le monde ?)
    #easter
    #fitnessgirls
    #graffitiigers
    #happythanksgiving
    #hardworkpaysoff
    #italiano
    #instamood
    #lingerie
    #newyearsday
    #skype
    #snap
    #snapchat
    #tgif (L’un de mes préférés…. 🙁 )
    #valentinesday
    #woman
    #wtf

Alors choqué(e) ? Quel hashtag vous semble le plus délirant de la liste ?

Si vous en connaissez d’autres pour nous français, n’hésitez pas à les mettre en commentaire !

Dernière astuce avant de vous quitter: pensez à utiliser la fonctionnalité de geolocalisation sur vos posts. Ca m’étonnerait que ça soit shadowbanned un jour 😉